Journées européennes de la diplomatie climatique en Bolivie

Convaincue que le changement climatique est l’un des plus grands défis de notre siècle, la France, conjointement avec l’UE et les autres Etats membres, organise chaque année dans le monde entier les journées de la diplomatie climatique européenne.

Crées en 2014 par la France et le Royaume-Uni, ces journées ont pour objectif de sensibiliser les populations aux différents aspects du changement climatique et de promouvoir les actions menées par les pays européens et, à cette occasion, défendre les résultats de la COP21 de Paris (2015).

A cet égard, l’UE et certains Etats membres – France, Allemagne et Italie –ont organisé entre le 28 août et le 18 septembre dans toute la Bolivie des « Rencontres vertes et créatives » à destination des citoyens boliviens en quête de changement. Enfants, jeunes, professionnels comme le reste de la population ont pu prendre connaissance tant des efforts dans ce domaine de la coopération européenne en Bolivie, que des initiatives d’entrepreneurs du secteur de la gastronomie, de l’artisanat et de la technologie en faveur de la protection de l’environnement. L’ensemble de la population a répondu présent à chaque événement : les foires du Prado (28/08) et de la Place Avaroa(01-02/09), le Megfest (03/09), et le cycle de cinéma vert organisé à La Paz du 1er au 4 septembre.

L’ambassade de France en Bolivie remercie chaleureusement le photographe français Dominique VIET pour l’élaboration du design de l’affiche de promotion des « Rencontres vertes et créatives ».

Depuis ses débuts professionnels à Paris en 1978, la passion de M. VIET pour la photographie s’est nourrie d’un désir de communiquer des émotions réelles au travers de la capture d’une expression, une belle scène, une saison ou encore de réflexions quotidiennes sur la vie. Reconnu par le public français pour ses superbes photos panoramiques et aériennes, M. VIET a également été choisi par plusieurs institutions publiques et entreprises privées pour la réalisation de leurs campagnes de publicité et communication. Editeur indépendant, le photographe a déjà plus de 15 publications à son actif dont les œuvres « Paris vue d’en haut », « The Maiden flight of the A380 » « Toulouse balade au coeur de la vie toulousaine ».

Pour plus d’information sur le photographe et ses œuvres, nous vous invitons à consulter son site internet et sa page Facebook :

http://www.dominiqueviet.com/wordpressART/matieres/

https://www.facebook.com/dominique.viet.9/?hc_ref=NEWSFEED&fref=nf

Concours de graffitis

Dans le cadre des journées de la diplomatie climatique, l’Union Européenne et les Etats membres ont organisé un concours de graffitis dans quatre villes de Bolivie : La Paz, Santa Cruz, El Alto et Cochabamba. Le but pour les artistes sélectionnés était de mettre en valeur au travers de leurs œuvres l’impact du changement climatique sur l’environnement.

L’Ambassade de France, conjointement à la Délégation de l’UE en Bolivie et à l’Ambassade d’Allemagne, a désigné gagnant l’artiste Puriskirissu du Collectif KSR et représentant la ville de Cochabamba, pour son œuvre « Reconstruisons Notre Futur ».

JPEG

Le graffiti a été choisi pour son aspect artistique et sa capacité à toucher le public, puisque l’œuvre servira de plateforme pour sensibiliser la population bolivienne aux effets du changement climatique.
L’œuvre, située sur l’un des murs de l’association Fe y Alegria à Cochabamba (Av. Villavicencio y Chiquitano), montre qu’il est possible d’évoluer et de reconstruire la planète à partir de la situation actuelle. Aux yeux du jury il émane du graffiti de Puriskiri un message d’espoir qui fait écho à l’Accord signé lors de la COP21 de Paris.

JPEG

La cérémonie de remise de prix s’est déroulée vendredi 23 septembre devant l’œuvre gagnante, en présence des consuls honoraires de France et d’Allemagne, MM. Emmanuel Iung et Gerardo Wille, et également de la représentante du collectif artistique mARTadero, Mme. Magda Rossi.

Le prix attribué au gagnant est un chèque de 500 euros et la promotion du graffiti dans des magazines en lien avec l’environnement. Il a été attribué après évaluation de quatre productions artistiques réalisées à La Paz (participant El Marsh), El Alto (participante Knorke Leaf), Cochabamba (participant groupe Puriskiri) y Santa Cruz (participant Adolfo Torrico). Ces quatre artistes ont été présélectionnés suite à un appel à participation où les jurés ont pu évaluer la trajectoire et la motivation des participants.

publié le 06/10/2016

haut de la page