Remise des lettres de créance

J’ai remis ce jour au président Evo Morales les lettres de créance qui m’accréditent en qualité d’ambassadeur de France en Bolivie.
Je suis particulièrement fier et heureux d’assumer cette charge dans ce moment.
Les relations entre la France et la Bolivie n’ont jamais été aussi bonnes dans tous les domaines.

Les perspectives sont grandes pour la coopération entre les deux pays et les projets nombreux. La France souhaite accompagner la Bolivie dans son développement.
Dans moins de deux mois la France accueillera la 21e conférence climat (Paris Climat 2015). La Bolivie et la France travaillent ensemble au succès de cette conférence. Il s’agit ni plus ni moins de préserver la vie sur notre planète. Nous sommes proches d’un accord universel ambitieux et contraignant sur les différentes questions en discussion. Comme l’a dit le président Hollande à la tribune des Nations Unies il y a quelques jours, si ce n’est pas à Paris, ce sera trop tard pour le monde.

publié le 12/10/2015

haut de la page