Séminaire international sur l’action extérieure des gouvernements subnationaux

Santa Cruz de la Sierra du 25 au 26 novembre 2016.

L’ambassade de France en Bolivie promeut différents évènements à caractère international via l’appui de la Coopération régionale en Amérique du Sud de la France. Dans ce cadre a été organisé les 24 et 25 novembre 2016 au Centre culturel franco-allemand de Santa Cruz de la Sierra (Bolivie), un séminaire international sur l’action extérieure des gouvernements subnationaux.

JPEG - 51.7 ko
M. Denys Wibaux, Ambassadeur de France lors du discours d’ouverture du Seminaire

Cet événement organisé en collaboration avec le ministère des Autonomies de Bolivie, ainsi que la coopération allemande, la GIZ et l’Ecole de gestion publique plurinationale (EGPP), a rencontré un vif succès avec pas loin de 200 participants issus en grande majorité des départements et municipalités de Bolivie.


Un séminaire international en lien avec les sujets clés des autonomies boliviennes

Les principales thématiques du séminaire ont été choisies en lien avec les priorités actuelles des autonomies boliviennes :

-  coopération transfrontalière : située au cœur de l’Amérique du Sud, 8 des 9 départements de Bolivieainsi que de nombreuses municipalités ont une frontière avec l’Argentine, le Brésil, Chili, Paraguay ou Pérou ;

-  développement économique local à travers l’action extérieure des gouvernements locaux ;

-  réseaux et plateformes des gouvernements locaux au niveau international et l’importance pour les autonomies boliviennes d’y participer ;

-  cadre réglementaire des relations internationales des autonomies : sensibiliser sur les procédures existantesafin de leur permettre de concrétiser un partenariat à l’international.

Un séminaire international avec des interventions de haut niveau.

JPEG

Outre les présentations d’expériences locales de la Fédération des associations de municipalités (FAM) de Bolivie, du Programme des nations unies pour le développement (PNUD), ainsi que des autorités locales en matière d’action extérieure, plusieurs experts internationaux ont été invités par la France :

-  M. Nahuel Oddone de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes(CEPALC) au Mexique qui a traité des questions relatives à la coopération transfrontalière en Amérique latine, ainsi que de la para-diplomatie ;

-  M. Daniel Cravacore de l’Université de Quilmes en Argentine, directeur de l’unité des Gouvernements locaux, département Economie et administration qui a abordé l’intermunicipalité et la coopération internationale en Amérique latine ;

-  Ivan Arnold (Président de la fondation Nativa - Bolivie) et Alejando Brown (Président de la fondation Proyungas – Argentine) sur le projet du Gran Chaco, aire protégé transfrontalière entre la Bolivie, le Paraguay et l’Argentine appuyé par le Fonds français pour l’environnement mondial(FFEM) ;

-  L’Association de professionnel-le-s de l’action européenne et internationale au sein des collectivités territoriales françaises (ARRICOD) qui a proposé la vision des fonctionnaires territoriaux concernant l’action extérieure des gouvernements locaux.

Par ailleurs, le séminaire a bénéficié de l’appui de la coopération allemande avec un expert argentin de la Faculté latino-américaine de sciences sociales (FLACSO), mais aussi de la présence du ministre des Autonomies, M. Hugo José Siles Núñez del Prado, ainsi que du vice-ministre des Affaires étrangères, Juan Carlos Alurralde, qui ont tous deux réalisé une conférence magistrale.

JPEG - 41.9 ko
Denys Wibaux, Ambassadeur de France en Bolivie et Hugo Siles, Ministre bolivien d’Autonomies

Fort de son succès, ce séminaire international a donc permis de souligner l’importance de l’action extérieure des gouvernements locaux en Amérique latine, ainsi qu’en Bolivie sur des sujets importants tels que la coopération transfrontalière ou le développement économique local.

Enfin, cet événement aussi été l’occasion de sensibiliser les autonomies boliviennes sur la manière de développer leurs partenariats avec d’autres entités locales étrangères à travers les réseaux et plateformes internationales existants, ainsi que sur le cadre réglementaire national.

Le quotidien El Dia à interviewé aussi à M. Nahuel Oddone, représentant de la Commission Economique pour l’Amérique Latine et les Caraïbes, pour lire l’article complet cliquez ici. https://www.eldia.com.bo/index.php?cat=1&pla=3&id_articulo=214201

publié le 30/12/2016

haut de la page